une bonne masse solaire

Catégorie

une bonne masse solaire cherche et produit des spectacles, performances, objets aux croisement des pratiques et des médias. Elle se penche sur les mondes précaires, les paysages et les systèmes contemporains, tissant des formes collectives où politique et sensible se répondent. Après la performance « plus-personne-ne-danse-en-cercle-ici », présentée aux festivals Excentricité(s) (ISBA, Besançon, avril 2018) et Le Théâtre Rate (Compagnie du Singe, Eymoutiers, août 2018), la compagnie présente en septembre les indiens, une forme courte à partir du texte de Julie Gilbert dans le cadre du programme l’Objet des mots du festival Actoral (Montevideo, Marseille). En 2019, la compagnie créera full circle au festival Ambivalence(s) (Comédie de Valence)