spectacle court, conte ()

Un texte, un récit ou un voyage est un trajet qu’on accomplit et non un objet qu’on découvre. Et même si chaque trajet couvre le même terrain, chaque déplacement est unique.
Tim Ingold, Une Brève Histoire des lignes

Raconter une histoire pour se tenir ensemble. Raconter des histoires de roches, de cabanes, d’eau, de loups, pour élargir le cercle de celles et ceux qui se tiennent, là, ensemble. Raconter des histoires pour ne pas oublier des passés qui s’effacent lentement, et raconter des histoires pour imaginer des repères, même fugitifs, dans le futur. Et raconter des histoires pour s’orienter, ensemble, dans un présent troublé.

Spectacle court, conte () est une histoire de mémoire. Celle de l’interprète, qui tente de reconstituer le chemin de l’histoire à raconter et raconter encore ; celle des paysages d’aujourd’hui, qui portent les traces de saccages, d’adaptation et de résurgences ; et la nôtre, ballotée entre les rythmes d’un monde qui change et un quotidien accéléré. Au cours du spectacle, Elodie Guibert navigue entre les couches de son récit, entre présent, passé et futur, comme si elle lisait les multiples couches géologiques qui constituent le sol sur lequel nous marchons.

Pour écrire Spectacle court, conte (), Ambre Lacroix & Kaspar Tainturier-Fink construisent une fiction mêlée d’histoires récoltées là où ils travaillent. Le spectacle est actuellement en cours d’écriture, et se nourrit au fur et à mesure de collectes opérées dans le paysage et de rencontres avec des celles et ceux qui les accueillent.

Un spectacle de Ambre Lacroix et Kaspar Tainturier-Fink, avec Elodie Guibert.
Production : Les 2 Scènes/Scène nationale de Besançon ; avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté.